Blinis tomates aubergines mozzarella

Publié le par Wondercow

Blinis tomates aubergines mozzarella

Salut mes petits veaux végécurieux !

Je n'ai pas donné signe de vie depuis longtemps mais je reviens avec une recette aux petits oignons (sans oignons) pour vous aider à apporter du soleil dans votre assiette. Et dieu sait qu'avec les événements de ces jours-ci, on ne pourrait que bénéficier d'un petit peu de bonheur...

Ca tombe bien, chez les Wondercow, on a tendance à penser que le bonheur commence par les papilles. J'ai utilisé deux recettes de Marie Laforêt pour cet assemblage là, une que vous trouverez sur son blog juste ici, (je n'y ai apporté que deux modestes modifications pour cause de "n'ai pas les ingrédients dans mes placards !") et une autre dans son livre 25 Fromages vegans. S'il ne figure pas déjà sur vos étagères je vous le conseille vivement, un milliard de fois, avec des encouragements et je veux bien vous aider à lancer une campagne de crowd funding pour l'offrir en masse à vos amis ! Hum... Enfin, peut-être pas quand même. Vous avez de la chance, ceci dit : la recette est gratuitement accessible sur ce lien là (mais achetez le livre, vraiment !).

La mozzarella a besoin d'être préparée à l'avance, ça prend dix minutes à tout casser et ça vaut teeeeeeeeeeeeeeeellement le coup ! Pizzas, sandwichs, tartines, blinis, cette mozza est juste LA recette parfaite qu'il faut à tout le monde.

Et sans plus tarder, voici la recette des blinis que je vous propose aujourd'hui !

Ustensiles :
-un mixeur
-une crêpière

Ingrédients (2 plats) :

Pour les blinis :
-90g de farine de petit épeautre T150
-1/2cc de levure de boulanger déshydratée
-1/4cc de bicarbonate de soude
-2cc de sucre en poudre
-une pincée de sel
-90mL de crème de soja liquide
-60mL de lait de soja nature
-2cc d'huile de tournesol

Pour les tomates :
-2 tomates
-herbes de Provence
-huile d'olive

Pour la crème d'aubergine :
-1 aubergine (environ 260g)
-1/2 cc d'herbes de Provence
-1 gousse d'ail
-20g de tahin
-5mL de jus de citron
-sel

Avec :
-poivrons marinés (vous faites rôtir des poivrons, vous les laisser suer dans une boîte hermétique, vous retirez la peau noire qui s'est séparée et vous laissez tremper dans l'huile d'olive et les herbes de Provence pendant au moins une nuit)
-feuilles de basilic
-la fameuse mozzarella
-puis ce que vous voulez en fait, déclinez ces blinis à l'infini ! Olives, courgettes, courge, chou chinois, champignons, votre imagination est la limite

Instructions :

1 - Préparez la pâte à blinis suivant la recette de Marie Laforêt et laissez la reposer une demie-heure.

2 - Epluchez votre aubergine, coupez la en gros dés et cuisez la à la vapeur pendant 15 minutes.

3 - Coupez vos tomates en seizièmes (en quarts de quarts quoi) et faites les revenir dans un peu d'huile d'olive avec des herbes de Provence. Réservez.

4 - Faites revenir vos aubergines avec l'ail coupé en petits dés, les herbes et le sel.

5 - Mixez votre préparation d'aubergines avec les autres ingrédients de la crème (le tahin et le jus de citron) jusqu'à obtenir un rendu bien lisse. Laissez refroidir.

6 - Chauffez un petit peu d'huile de cuisson dans une crêpière. Etalez de la pâte à blini en forme de rectangle (20x8cm je pense) et faites cuire à feu doux jusqu'à ce que la surface soit couverte de bulles et un peu asséchée. Retournez ensuite votre blini avec précaution (j'ai utilisé une spatule classique de la main droite et une spatule à crêpes de la main gauche pour réussir à ne pas casser mon blini) et laissez cuire l'autre côté 30 à 60 secondes, jusqu'à ce que le blini puisse glisser tout seul sur la crêpière.

7 - Dressez comme suit :
-à la base, le blini
-la crème d'aubergine pour le recouvrir (laissez juste cinq à dix millimètres sur les bords pour qu'on puisse voir le blini)
-les tranches de tomates cuites et de poivrons marinés disposées à votre guise (pour ma part 3 tranches de tomates, 1 de poivrons)
-des morceaux de mozzarella et des feuilles de basilic coupées en deux dans le sens de la longueur
-il me restait également du jus de cuisson des tomates, je m'en suis servi pour décorer.

Voilà ! Je suis vraiment navré pour le silence radio et le délaissement dont souffre le blog ces derniers temps mais je n'y renonce absolument pas, je me consacre simplement à mes études. Pour la moindre question quant à une recette, une astuce de remplacement de la viande ou du fromage ou de quoique ce soit, une critique, pour m'informer que vous avez vu une vache passer sous votre fenêtre avec une cargaison d'orge sous la patte avant droite, je suis disponible via Facebook, via les commentaires du blog ou le formulaire de contact. Prenez soin de vos papilles et rendez-vous heureux !

Commenter cet article