Tartare de soja

Publié le par Wondercow

Il a l'air jaune, mais je vous jure, en vrai il était rouge. C'est la faute à mon téléphone.

Il a l'air jaune, mais je vous jure, en vrai il était rouge. C'est la faute à mon téléphone.

Je n'ai jamais mangé de tartare animal de ma vie. Et pour cause, je crois vous avoir déjà dit que je n'aimais pas la viande, surtout pas au point de la manger crue (rien que l'idée suffit à me donner envie de vomir...), encore moins avec un oeuf pas cuit qui dégouline dessus.

Pour la petite histoire, mon amie, que par souci d'anonymat nous appellerons Camille (ce choix de prénom peut me valoir la mort, donc si je ne publie plus de billet après jeudi, sachez que l'amie en question m'aura décapité), est assez raide dingue de tartare. Durant sa grossesse elle n'avait pas le droit de manger de viande, et est venue me voir suppliante au cours du 6ème mois en me disant "le jour où j'accouche, je te missionne pour m'apporter du tartare à l'hôpital ! De soja, de tofu, je m'en fous, mais je veux un tartare !".

...Cette histoire aurait été tellement parfaite si l'accouchement était aujourd'hui et que j'avais exaucé son souhait. Mais non, j'avais cherché un peu ce qui se faisait en matière de tartare végétalien, et je n'ai pas été convaincu par les tartares d'algues et autres tartares de carottes. J'ai laissé tomber l'affaire, jusqu'à aujourd'hui, où allez savoir pourquoi, l'envie m'a pris de faire un tartare vegan. Niveau goût ça doit être vachement éloigné de sa version au boeuf, mais je trouve la texture assez fondante, et au total, c'est vraiment bon ! Je n'ai pas eu d'idée fabuleuse pour remplacer l’œuf donc j'ai mangé ça avec de la moutarde et je me suis régalé.

Allez, en cuisine !

Ustensiles :
-1 cercle et 1 poussoir en inox

Ingrédients (pour 3 tartares) :
-90g de protéines de soja texturées de très petite taille (vous pouvez aussi en mixez des grosses pour leur donner un plus petit gabarit)
-Pour les réhydrater : 300mL d'eau, 1 cuillère à café d'herbes de Provence, 1/4 cc de sel, 1 pincée de graines de cumin
-1 branche de céleri (60g pour les puristes)
-1/2 poivron
-1/3 d'oignon
-1 gousse d'ail
-1 cuillère à soupe d'huile d'olive
-herbes de Provence
-cumin en poudre
-sel
-4 cuillères à soupe de concentré de tomates
-1 tomate
-5 cuillères à soupe de farine de riz (blanc ou complet, comme vous voulez)

Modus operandi :

1 - Réhydratez les PST en faisant bouillir les ingrédients mentionnés à "Pour les réhydrater", puis en coupant le feu et en y immergeant les PST. Laissez infuser jusqu'à en avoir besoin.

2 - Coupez vos légumes (sauf la tomate) en touts petits morceaux (si vous avez un hachoir c'est encore mieux).

3 - Faites les revenir dans l'huile au wok avec le cumin, les herbes et le sel.

4 - Quand ils sont bien cuits, ajoutez les PST, le concentré de tomates, et remuez bien. Ajoutez la farine de riz, laissez chauffer 30 secondes et coupez le feu.

5 - Coupez votre tomates en petits dés et ajoutez la à la préparation.

6 - Dressez dans des cylindres et décorez avec ce que vous voulez (sur la photo, des morceaux de basilic). Vous pouvez servir avec une petite sauce au sésame, avec de la moutarde, ou ce qui vous fait envie !

J'espère que cette recette vous aura plu ! Par ailleurs, c'est une TOTALE innovation de ma part donc j'attends vos retours avec impatience si vous venez à l'essayer. Prenez soin de vous et cuisinez bien !

Commenter cet article